Cette rive droite du Pô, parcourue des milliers de fois en voiture et en vélo, avec le chaud ou le froid, un jour d’été, nous a réservé une surprise inattendue: le Fond Boscone avec la maison voisine, juste derrière le fleuve, était à vendre.

Le vue de la maison avec cette pancarte de vente pour nous a été une révélation.

Pendant longtemps on rêvait de créer un îlot de paix dans ce contexte tant aimé, pour l’utiliser à des fins d’hospitalité touristique où pouvoir oublier les soucis de la vie quotidienne et transmettre à ceux qui s’arrêterons chez nous un sentiment d’attachement aux valeurs de notre territoire.

Nous sommes nés et on a grandi dans ces terres de l’eau et nous avons un lien très fort avec elles et avec leurs traditions.

Pour nous ce sont des lieux qui incarnent la tendresse des souvenirs d’enfance et de l’adolescence, avec les chaudes étés plongées dans un silence surréaliste, les tours en vélo sur les berges du fleuve, encadrés par des rivières et des canaux.

Une fois la décision prise, a commencé notre aventure: les négociations pour l’achat, la conception et la restauration.

Cette aventure est la découverte et la valorisation de nos origines dans laquelle l’EAU est dominante. Partout où nous tournons nos yeux, il y a des traces d’eau qui se perdent dans l’immensité de la campagne, plate, sans fin.

Le tout est un hommage à l’imperfection et la poussière du temps qui rend chaque chose unique et irremplaçable, avec des surfaces qui ne s’exhibent pas, mais se racontent simplement.

Nous n’avons pas eu peur devant les murs tellement vieux de plus de 200 ans, au contraire le grand avantage ici, est bien le signe de l’histoire, comme les anciennes arcades de la grange avec ses colonnes typiques, avec ses plafonds en brique ou en bois, avec ses vieilles tuiles sur les toits.

Dans ces vieilles briques qu’il y a quelque chose de fascinant, de familier, qui fait partir l’étincelle.

Nous avons nettoyé chaque pierre, caressé à la main ces tuiles, visité les brocantes pour recréer l’atmosphère magique et ramener la maison comme elle était en 1800.

La structure est devenue un maison de vacances de campagne confortable qui accueille ses visiteurs en les accompagnant doucement dans ses intérieurs rustiques meublées avec amour, avec des meubles anciens et des matériaux de haute qualité.

Le mobilier rustique, appartiennent en partie à la famille, et le reste a été achetés chez des artisans locaux ou dans des foires aux meubles anciens.

Toute la maison est remplie de couleurs chaudes, précieuses à la lumière de l’aube ou au coucher du soleil. Tous les objets de cuisine sont de famille, les serviettes et les draps précieux ont été faits par la grand-mère Elettra.